Parasites

Écrit par Sebastien. Publié dans Le jeu

Le Parasite est le nom donné aux créatures ayant infecté le laboratoire de Nano. Ce sont les Parasites que vous affronterez durant l'aventure.

Les Parasites tiennent tiennent leur nom de la rencontre d'un métabolisme vivant avec des nanomachines. Cette rencontre avait pour but de créer l'homme 2.0 capable de s'auto-soigner, de rester éveiller sans ressentir la fatigue ou encore d'améliorer ses capacités physiques, sensorielles, et intellectuelles.

Il semblerait que les occupants de Nano aient subit une mutation liée à ces nanomachines :

 

  • Laborantins :

    Les hommes et femmes travaillant dans le laboratoire de Nano ont semble-il été infectés par les nanites sur lesquelles ils travaillaient. Cela a eu pour effet de leur enlever toute humanité en les transformant en machine à tuer.
  • Rattus Nanitus :

    L'animal classique de tout laboratoire qui souhaite tester le fruit de ses recherches au tout début d'un projet, le rat a vu des pustules énormes pousser sur son dos et possède désormais la faculté de cracher une sorte de bile acide à distance. Sa peau s'est en plus recouverte de poil aussi dure que de la corne et lui permet d'être quasiment invulnérable à distance. Cela fait de lui une créature extrêmement puissante car en plus d'être solide, ses attaques à distance sont dévastatrices.
  • Araignites :

    À la base de simples araignées utilisées dans les travaux de recherches, les nanites qui les ont infectées les ont transformées et elles atteignent désormais la taille d'un humain debout. Dotées de mandibules extrêmement puissantes, et ayant la capacité d'agripper leur proie, il est préférable de s'en tenir éloigné autant que possible.
  • Lagomorphites:

    Comment une si charmante petite bête, communément appelée "lapin", peut-elle évoluer vers cet immonde tas de poil dégageant un gaz verdâtre et toxique. Bien que relativement peu puissante, les lapins restent une grande menace lorsqu'ils entrent dans une salle car leur seule présence suffit à devoir puiser dans les faibles réserve d'oxygènes des membres de la mission, au risque d'y laisser la peau.
  • Primate Nanitus:

    LE grand classique, l'animal par excellence avant le passage à l'homme : le singe. Et là pour le coup, ce qui ne devait être qu'un chimpanzé au départ est devenu une sorte de gorille aux yeux injectés de sang. Rapide, violent, capable de se déplacer par-dessus certains obstacle, le singe peut rapidement vous mettre à mal si vous ne prenez pas garde à lui.
  • Serpentites :

    Le venin de serpent a toujours été un axe de recherche ; il n'est donc pas rare que ces reptiles se trouvent dans un laboratoire. Malheureusement, leur musculature déjà puissante à la base s'est vue renforcée grâce aux nanites. Ces serpents ont ainsi muté vers une espèce mélangeant la capacité de vol des oiseaux avec la force et la rapidité d'attaque des serpents. Très menaçants car pouvant surgir de n'importe où et à n'importe quel moment, les serpentites ont toutefois un gros point faible, leur déplacement.
  • Cannis Nanitus:

    A force d'expériences sur les animaux domestiques, il fallait bien que ceux-ci évoluent aussi. Les chiens, meilleurs amis de l'homme en ont en tout cas fait les frais. Ils ont été parasités et se sont transformés en d'énormes créatures aux 4 pattes musclées faisant près de 1m50 de haut. Les brutes sont excessivement résistantes et le moindre contact avec elles risquerait d'être très brutal.